du point Mousse

laine

L’automne dernier, à force de baver sur les réalisations toutes plus chouettes les unes que les autres sur Thread and Needles, j’ai décidé que moi aussi, je tricoterai. Ça, c’était avant. Depuis, je me suis empêtrée dans un projet que j’imaginais simple comme bonjour : une méga écharpe. En fait c’est long, trèèèèèès long, et ce n’est pas en tricotant 2 rangs devant un film de temps en temps que je suis prête de me blottir dans une énoorrrme écharpe.

Pour se sortir d’une situation pareille, pour laquelle on a encore foncé tête baissée sans se renseigner avant, rien de tel que :

  1. revoir ses ambitions à la baisse. Une écharpe que rien ne distingue d’un hamac? Non, non, on s’est mal compris, on est juste parti pour un col, et un PETIT col hein
  2. MAIS garder espoir, se motiver, en se disant : « le point mousse? YES, WE CAN! » (et surtout, « quand est qu’on passe à autre chose? »)
Publicités

8 réflexions sur “du point Mousse

  1. Bonsoir !
    Le point mousse c’est rasoir (!) et perso, j’ai trouvé qu’il n’y avait rien de tel pour casser la motivation. J’ai fait une trèèèss looonnnguuue écharpe au point mousse … et j’ai mis 4 mois 😀 !! Et ça doit être à peu près tout ce que j’ai fait au point mousse car je trouve que c’est looonnngg et péniibbllle 😉
    Je trouve que rien de tel qu’un joli point pour se motiver (même si au début, les bordures, tout ça, c’est pas très net …). J’adore les points ajourés 😀 et en plus, on trouve plein de tutos gratuits sur le net !
    Bon courage pour ton col 😉
    « Yes you can ! »

    • Bonsoir Laeria!

      Merci pour tes encouragements! Je ne vais pas lâcher le morceau mais c’est vrai que c’est long… Tu as mis 4 mois, c’est déjà bien je trouve! La mienne ça doit bien faire 6 mois qu’elle est commencée, quelle honte… J’essaye de la terminer rapidement, et je pense que tu as raison, d’autres points/ projets seront plus motivants. Le défi sera plus important et surtout j’en aurai l’utilité car des écharpes… C’est bon j’ai ce qu’il faut! J’ai hâte de tester d’autres points, spécialement tout ceux qui font des petits « pâtés » : semis, noisettes ect…

  2. Le point mousse … l’horreur (pour en avoir refait après de longues années d’autres points) , c’est très simple mais c’est très long, ça « monte » pas ! Mais faut se faire une raison, y’a pas d’autre solution que de commencer par le commencement et c’est vraiment un incontournable alors courage 🙂

  3. Oui, je trouve aussi que ça ne monte pas vite, même quand je me dégage un créneau exprès histoire d’avancer un peu plus que devant un film… Pourtant il n’est pas immense. Au moins comme tu dis, j’aurais appris l’essentiel à connaître : monter des mailles, faire le point de base et bientôt rabattre tout ça. Plus qu’une pelote et ouf, fini! Enfin même si c’est long, ça n’est pas désagréable, ça permet même de passer ses nerfs quelques fois, non ? 🙂

  4. Bonjour,
    J’ai également fait mes premiers pas en tricot il y a un an mais en prenant des cours dans une boutique. Je pensais débuter avec une écharpe (un grand classique mais loooonnggg!) mais la vendeuse a été de bons conseils et m’a recommandé d’opter plutôt pour un col/snood (en l’occurrence, le modèle d’Aléfil disponible gratuitement sur Ravelry). Et c’est sans regret. Du point jersey, tricoté en aiguilles circulaires #6, ça monte vite (en un week-end…). Je suis ravie du rendu et n’ai pas quitté mon snood de tout l’hiver.
    Voilà, si mon expérience de débutante peut t’aider dans tes futurs choix de tricot, j’en serai ravie 🙂
    Bonne continuation!

    • Merci beaucoup pour les conseils! Je suis allée voir le patron dont tu parles, il s’agit bien de cela? http://www.a-et-a.com/tous_les_produits_fr/snood.html
      Et oui, mille fois oui, j’aurais dû me lancer dans un snood, j’ai terminé mon tricot, je le montrerai ici dès que possible, et c’est… à mi chemin entre un snood, une écharpe, et une couverture pas terminée, bref le genre de chose qui arrive quand on fonce tête baissée. Mais pourquoi pas pour le suivant? Je ne sais pas encore me servir d’aiguilles circulaires, ce serait l’occasion d’apprendre.

  5. Bonjour,

    Oui, il s’agit bien de ce patron.
    Les aiguilles circulaires sont simples d’utilisation et permettent de bien répartir le poids de l’ouvrage sur le cordon. Il faut juste prendre garde à ne pas entortiller le cordon en commençant le premier rang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s