Blouse Mathilde marine

Est-il nécessaire de présenter la blouse Mathilde? Peut-être, pour les gens comme moi découvrant 10 ans après tout le monde Tilly and the buttons mais aussi le monde merveilleux des patronneurs indépendants proposant autre chose que des modèles moisis un peu vieillots et mal taillés (ce qui malheureusement ne fait qu’aggraver mon envie frénétique de coudre).  Et cela, comme toujours, à travers les réalisations de blogueuses comme la version de Jolies Bobines ou en trainant sur Thread & Needles (ou les deux).

Ce haut comme je les aime – simple mais avec le pitit détail qui fait toute la différence – est passé directement en haut de la to do list dès que je l’ai vu et toutes variantes possibles qu’il offrait ont achevé de me convaincre qu’il valait largement le coup d’essayer de décrypter les explications en anglais. Et c’est la première bonne surprise  de ce patron : même pour les quiches de mon level, les explications sont parfaitement claires grâce aux photos qui illustrent presque chaque étape (bye bye google trad – ou presque…).

Deuxième bonne surprise : un patron en format pdf à imprimer, scotcher et découper. Youhou! Rien à recopier, pas de valeur de couture à rajouter, juste à découper, je peux prendre 20 kg si je veux, pas de problème je réimprime et je clone ma Mathilde 2014.

Donc jusque là tout va bien, les si jolis petits plis caractéristiques de la blouse Mathilde se réalisent les doigts dans le nez tout comme la boutonnière qui, j’avoue, me faisait un peu peur pour une première mais c’est si bien expliqué qu’on ne peut pas se tromper.

Blouse Mathilde marine plis MousseBlouse Mathilde marine boutonnière MousseBlouse Mathilde marine Mousse

Non, là où ça a dérapé, c’est sur mes propres choix et modifications, à commencer par les tissus que j’ai utilisés : celui de l’empiècement est trèèèès extensible, tout mou, fragile… breeef c’est le dernier que j’aurais dû utiliser pour cette pièce. Je recherchais la transparence mais finalement ça m’a apporté plus d’ennuis car ça m’a obligée à ne pas utiliser de parmentures (et évidemment j’ai quand même monté celle du dos avant d’y songer… Alors que j’avais déjà perdu du temps à cause d’une panne de thermocollant dont je n’avais finalement pas besoin!).

A la place j’ai dû poser un biais provenant du tissu utilisé pour le reste de la blouse, mon cher tissu bleu-violet qui rend si mal en photo, mais horreur, ça a donné ça :

Blouse Mathilde marine Mousse

Le biais était trop lourd par rapport tissu plumetis, trop léger, du coup ça baillait énormément. En plus, j’ai coupé un biais… pas dans le biais. J’ai donc recommencé, en suivant la méthode qui permet d’obtenir une grande quantité de biais en continu dans un carré de tissu pour l’économiser et en ratiboisant l’encolure de mon empiècement déjà monté, à la barbare quoi. Au final, rebelote, j’ai sacrifié mon tissu en coupant du biais d’un seul tenant, parce que le carré c’est bien mais… pour une encolure les raccords c’est moyen (enfin moi j’aime pas).

biais blouse Mathilde Mousse

J’obtiens toujours une encolure qui pendouille, mais quand même beaucoup moins, c’est moins gênant et ça reste portable.

Blouse Mathilde marine Mousse

J’ai aussi modifié les manches, que j’avais déjà raccourcies en cours de route, du coup j’ai galéré avec les finitions. Heureusement, une fois dedans ça ne se voit pas trop, faudra juste penser à ne pas trop lever les bras… J’ai fait un ourlet sur les manches qui s’arrêtent au milieu de l’emmanchure et simplement remplié le bas de l’emmanchure ; je n’ai pas de surfileuse et mon point zigzag n’est pas très esthétique.

Manche blouse Mathilde marine MousseBlouse Mathilde marine Mousse

Néanmoins, je suis assez contente du résultat car j’approche de ce genre de manche que j’aime assez :

robe ikks

J’aime bien les vêtements de style un peu marin et c’était ce que je recherchais ici, avec une touche de légèreté en utilisant du tissu plumetis ou ajouré, ici les deux, et des boutons poissons rigolos (Supplément d’âme).

Blouse Mathilde marine Mousse

Blouse Mathilde marine Mousse dos

Je ne sais pas si c’est réussi mais avec ce petit ruban (Spt d’â aussi), j’arrive à y croire. Pour ce qui est de la forme finale en revanche, je suis moins emballée. Le patron est nickel, les finitions proposées sont impeccables quand on les applique mais, mais, mais… c’est assez ample et les vêtements amples ne conviennent pas à ma carcasse de poulet. Je me suis focalisée sur les plis et la boutonnière tous mignons mais je ne me suis pas posé cette question car elle tombait bien sur les personnes qui la portait.

J’ai donc commencé une  deuxième version un peu simplifiée, sans manches et sans boutonnière, avec un tissu toujours aussi ch**** pour l’empiècement mais en feintant avec un ourlet, et surtout, en réduisant la quantité de tissu pour le corps. Le tissu sera aussi plus léger et moins rigide que mon cher bleu-violet, en stock pour les 20 prochaines années.

Blouse Mathilde poisson Mousse

La suite au prochain épisode. En attendant, quelques détails :

Blouse Mathilde marine détail MousseBlouse Mathilde marineBlouse Mathilde marine Mousse

Blouse Mathilde Mousse

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Blouse Mathilde marine

    • Merci La FabriqÜd! Je crois qu’on aime toutes les 2 les petits hauts simples à détails sympa ! Pour la deuxième Mathilde j’ai beaucoup simplifié mais j’ai un peu les mêmes problèmes à résoudre… tant pis, je m’accroche à mes tissus malgré toutes les difficultés!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s