Jupe Miss Origami « patchwork » de jeans

P1010760(1)

Et oui, encore une jupe, et encore une Miss Origami de Gasparine. Cette fois, pas de craquage sur un tissu (enfin presque pas, il y a quand même un peu de kibrille) : tout est parti du défi « Jupe du Mois » d’octobre sur T&N dont le thème était le jean, et surtout des quelques projets associant plusieurs morceaux de jeans usagés pour créer sac (Tony), jupe(Naninotte), veste (Jennifer P) et même plaid (Emiliechat) dont j’ai beaucoup aimé le rendu. Du bleu, du bleu et encore du bleu, en camaïeu, tout pour plaire quoi. C’est resté dans un coin de ma mémoire, et quand j’ai vu le patron avec toutes ces pièces qui se superposent, j’ai tout de suite repensé à ça. La Miss Origami « à bestioles » était plus urgente, et la thématique jean tombait pile poil au moment où j’ai terminé. Parfait! La machine était encore chaude, les étapes de montage bien en tête et zou, c’était reparti.

Ce projet est à l’exact opposé de sa grande soeur à bestioles : d’abord j’y ai passé 3 jours vs 2 mois. Ensuite, les panneaux étant de différentes couleurs, pas besoin de souligner chaque pièces à grand renfort de passepoil et de biais. Au contraire, ça aurait fait vraiment chargé et atténué l’effet de superposition que j’aime tant et qui fonctionne particulièrement bien avec le camaïeu de jean (enfin je trouve).

Jupe Miss Origami Mousse

Miss Origami jean Mousse

Du coup, je n’ai pas pu esquiver la fameuse étape « ourlet au point  invisible » à réaliser sur le panneau du dessus. Et comme j’ai oublié de rajouter une marge de couture suffisante pour le faire à la machine avec mon super pied de biche de feignasse, bin… CA Y EST! JE L’AI FAIT! Je me suis tapé mon kilomètre de point invisible A LA MAIN siouplait. Et comme j’étais sur une bonne lancée, j’en ai profité pour faire de même sur le bas de la jupe (bin maintenant je me rapelle pourquoi j’ai acheté ce pied). Pour le reste (c-a-d poches et rabat) je me suis contentée d’une surpiqure invisible la plus discrète possible, au plus près du bord (photos à venir). Je serai contente du résultat si j’avais mieux réglé ma tension d’un bord à l’autre, car ça se voit (un peu) quand on a le nez dessus.Miss Origami Jean Mousse

Autre chose : les denims utilisés étaient étonnamment légers et souples (je dirai même « mous »), ce qui a forcément une incidence sur le rendu final. Je retrouve donc moins l’effet « abat-jour » caractéristique de la jupe trapèze que j’ai obtenu sans peine pour la première, mais ce n’est pas déplaisant.

Miss Origami Jean Mousse Miss Origami Jean Mousse

Au chapitre des premières fois, c’est aussi mon premier recyclage. Les parties principales viennent d’une jupe dont ma maman devait se séparer. Je suis contente qu’elle trouve une nouvelle vie. Par contre, je n’ai pas pu éviter les motifs brodés, que j’ai tenté d’ôter dans un premier temps, mais devant le carnage pour le tissu et le temps que ça représentait, j’ai préférer abandonner et laisser ces 2-3 appendices bizarres sur le bord. Ça aurait été plus malin de couper une le dos dedans, mais tant pis.

Base Miss Origami Mousse Base Miss Origami Mousse

Pour l’unique fond de poche, j’avais un quatrième denim provenant d’un pantalon à recycler. Mais au dernier moment, je n’ai pas eu envie de le charcuter car, une fois n’est pas coutume, il me va nickel et va devra donc être intégralement démonté pour être reproduit (j’y crois au pantalon home-made! Un jour, peut-être…). Du coup j’ai pioché dans ma quasi-mercerie personnelle mon stock ces quelques centimètres de joli tissu à carreaux trouvé chez toto pour la dernière pièce du puzzle.

Miss Origami Jean MousseEn revanche, pour ce qui est du patron en lui même, j’ai conservé les modifications opérées sur la première pour l’adapter à ma morphologie de knacki, ainsi que les modifs pour réduire l’épaisseur au niveau de la ceinture (rabat transformé en 1 seule pièce plaquée, suppression de la parmenture au profit d’une doublure, ect…je ne vais pas redétailler). Pour le montage de la fermeture à glissière et de la doublure, je n’ai pas cherché midi à 14h, j’ai appliqué ce que je savais faire grâce aux explications données pour la Crescent Skirt.

Voilà, encore 1 patron / 2 versions, il ne reste plus que la deuxième Crescent Skirt en jeankibrille pour que la boucle soit bouclée, mais pour l’heure je veux consacrer mon temps réservé à la couture uniquement au concours « Art Cousu » lancé sur Thread and Needle.

La suite au prochain épisode?

Ps : malgré tous les efforts de Monsieur Mousse, les photos manquent de netteté à cause de la nuit tombante. J’en suis désolée et j’espère pouvoir en ajouter d’autres dès que possible.

Publicités

7 réflexions sur “Jupe Miss Origami « patchwork » de jeans

  1. Très sympa ce genre de jupe ..
    C’est ballot ,si j’avais su que tu avais besoin de tissus jean ..j’ai plein de robes et jupes qui ne me vont plus et en bon état

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s