Expos mode/textile à voir en 2015 #1

Si j’étais du genre à les suivre, l’une des premières résolutions de l’année sur ce blog serait de publier chaque trimestre un aperçu des expos que j’ai vues ou que j’aimerais voir, plus ou moins en relation avec l’univers de la mode ou du textile, et que j’aimerais vous faire partager un peu sur le modèle de ce premier billet.

Mais plutôt que de rêver à ce que je ferai ou ne ferai pas, je profite de ce que l’envie soit belle et bien là pour passer en revue ce que j’ai déjà vu ou repéré. Car oui, 2015 s’annonce bien, de ce côté là du moins!

En effet, j’attends avec impatience de voir ce que nous réserve l’expo Déboutonner la Mode, à partir du 10 février au musée des Arts Décoratifs. Un coup de projecteur sur une collection dont la star est ce petit bout de nacre, plastique, bois… qui fait bien souvent le raffinement d’un vêtement, utilisé depuis des siècles, parfois détourné, j’ai nommé… le bouton! (#mode Julien Lepers). Aussi bien fonctionnel que décoratif, ces quelques millimètres carrés permettent aux idées les plus folles de s’exprimer, quand ils ne sont pas tout simplement porteurs de messages, bref, ils portent l’empreinte de leur époque pour le plus grand plaisir de nos mirettes.

P1090423Côté blockbuster, j’imagine déjà qu’il faudra s’armer de patience pour visiter l’expo sur Jean-Paul Gaultier au Grand Palais (là c’est la survivante à la file d’attente pour Hokusai qui parle) à partir du 1er avril. Conçue par le musée des Beaux Arts de Montréal, cette expo a déjà fait le tour de la planète et rassemblé plus d’1 million de visiteurs depuis 2011. Mais si comme moi vous aimez l’univers débridé de ce créateur, dont l’envergure dépasse le monde de la mode, vous ferez n’importe quoi (comme rester sous la flotte pendant 2h en pataugeant dans la boue) pour admirer de près croquis, photographies, vidéos et bien évidemment des ensemble de haute-couture et prêt-à-porter réalisés entre 1976 et 2014. Cerise sur le gâteau, des installations ont été spécialement conçues pour cette l’étape parisienne de cette exposition itinérante.

Une autre créatrice de légende, sera mise à l’honneur à partir du 8 mars, au Palais Galliera. L’exposition Jeanne Lanvin, conçue en collaboration avec Alber Elbaz, actuel DA, reviendra sur la carrière de la fondatrice de la plus ancienne maison de mode encore en activité, à travers une centaine de modèles.

Au musée Cognacq-Jay, les rôles sont inversés, nous quittons le format monographique pour une carte blanche à Christian Lacroix, chargé de revisiter la mise en ambiance des salles et redonner ainsi un petit coup de jeune au parcours permanent. Son intervention ne s’arrête pas là puisqu’il a assuré le commissariat d’une exposition temporaire, à voir au sein du parcours permanent jusqu’au 19 avril, visant à démontrer la continuité du goût pour l’époque des Lumières, à travers un dialogue d’œuvres ou d’objets anciens et contemporains.

Christian-LacroixConcernant les expo annoncées en région, je n’ai repéré que deux évènements à venir pour l’instant, mais je n’ai pas encore tout épluché. A venir donc, encore un maitre de la haute-couture, abordé cette fois à travers le prisme d’une étoffe d’exception, Balenciaga magicien de la dentelle, à la Cité de la dentelle de Calais, du 18 avril au 31 août. Dentelles ET paillettes à Carcassonne, qui proposera du 13 février au 20 mai, une exposition sur le thème des tenues de soirées, en présentant une vingtaine de robes portées entre 1826 et 1914. Cela promet d’être intéressant puisque au delà de l’évolution de la silhouette et des techniques de production, c’est également la(es) révolution(s) concernant les convenances et les usages à tous les niveaux de la société qui y seront abordés.

arton831-e8174  robe200 affiche_fashion-mix

Et les expos déjà vues me direz vous? Au lendemain de l’attentat contre Charlie, je n’avais pas le coeur à me promener, mais tout était prévu depuis longtemps… Aussi j’ai quand même visité Fashion Mix à la Cité de l’Immigration, une loooooongue enfilade de modèles (originaux évidemment) présentés dans une unique salle, qui m’a achevée avant de commencer. Mais finalement c’est plutôt bien conçu, on évolue progressivement dans le temps et les créateurs sont regroupés par origines géographiques, ce qui permet des aller-retours entre les potentielles sources d’inspirations. Pas de photos, malheureusement interdites, mais je trouve de toute façon que l’intérêt de cette exposition réside pour beaucoup dans les textes, qui révèlent la petite histoire derrière chaque créateurs, chaque maison, que je ne connaissais pas forcément mais qui confirme qu’il s’agit bien de personnalités hors du commun.

Dans le registre des créateurs d’exception, vous pourrez admirer pendant 2 jours encore les kimonos teints et tissés par Fukumi Shimura et sa fille Yôko à la Maison de la Culture et du Japon. C’est une petite exposition par sa taille, mais un véritable enchantement pour les yeux et le coeur. Après une courte introduction sur la vie de l’artiste, sur sa philosophie ainsi que les techniques traditionnelles de la teinture de la soie, nous pouvons admirer chaque pièce regroupées par tonalités dans une atmosphère calme et épurée. Les artistes, mère et fille, ont insufflé un renouveau sur les techniques ancestrales de la teinture et du tissage japonais du tsumugi, pongé de soie ordinaire traditionnellement réservé aux classes paysannes, à travers leurs recherches sur la couleur. Le lien avec la nature est omniprésent dans le processus créatif, aussi bien dans la préparation des teintures qui sont toutes d’origine naturelles, que dans les sources d’inspiration. Il y a un grand respect pour ce qui nous est donné, et cette vision m’a beaucoup plu.

P1110916  P1110917  P1110919

Voilà, alors après ce pavé, pas besoin de préciser que je ne conclurai pas par de vaines promesses du style « cette année je produirai +/je publierai + » parce que tout ça, il faut du temps pour le savourer 🙂 (les expos hein, pas mon pavé).

Publicités

10 réflexions sur “Expos mode/textile à voir en 2015 #1

  1. Bon, je ne suis pas parisienne, mais là j’avoue que l’expo sur les boutons me fait super envie! Ça méritera bien un petit aller retour à Paris ! Pour les autres expos j’hésite. Franchement, je ne suis pas assez habituée pour supporter de faire 2h de queue pour finalement ne pas voir grand chose tellement le musée est bondé…En plus je n’ai pas de compagnie suffisamment motivée pour ne pas faire la soupe à la grimace tout du long (ouai parce que dans ces conditions, faut être sacrément intéressée par la couture et/ou la mode pour supporter…)

    Tout ça pour dire merci pour cette petite revue, j’ai trouvé ma prochaine virée parisienne !

    • Ah si tu veux quelqu’un de motivé pour visiter des musées, préviens moi 🙂 Je ne suis pas parisienne non plus, mais le patrimoine est ma passion number one, donc associé au textile… C’est encore mieux! ça a été le point de départ de pas mal de week end, voyages, voire juste une journée pour Paris qui n’est « qu’à » 2h30 de train…
      Et oui, je suis d’accord, 2h d’attente parfois plus, c’est beaucoup trop, mais c’est souvent aux mêmes endroits… Le résultat, c’est que je n’y mets plus les pieds, sauf cas exceptionnels, ça oblige à aller vers des lieux plus « confidentiels » et on a souvent de bonnes surprises!

    • Merci en tout cas pour ta récap’, ça élargit l’horizon « couture », c’est pour ça que j’adore T&N! Et j’ajoute donc de potentielles virées musées à l’agenda 🙂

    • Super! Je serai curieuse de savoir ce que tu penses de la présentation en elle-même, car perso j’ai trouvé que certains mannequins étaient perchés trop haut, et un peu à « la queue leu-leu ».

    • Ah la chance! Je n’ai droit qu’à une orgie sur un week end, de temps en temps, à cause de la distance… N’hésite pas à rajouter si tu en trouves d’autres.

  2. De mon côté, il y a celle sur Lanvin et celle des Arts Déco que je compte aller voir. Il y a également celle sur la teinture naturelle et l’indigo à la bibliothèque Fornet à Paris 🙂

    • Bonne visite alors! Je devais m’y rendre début mars mais j’ai du annuler au dernier moment, pourtant j’ai vraiment hâte de voir les boutons. J’ai repéré Forney aussi, il faudrait que je mette à jour pour ce trimestre mais pfff… Le temps manque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s